PRÉSENTATION /

Un week-end à l’Est


Le festival des cultures est-ouest

À l’initiative de Vera Michalski et de Brigitte Bouchard, un nouveau festival culturel voit le jour au Quartier latin : Un week-end à l’Est. Chaque année, le temps d’un grand week-end en novembre, une ville de l’Est ou d’Europe centrale sera mise à l’honneur dans le sixième arrondissement de Paris, au gré de rencontres avec ses écrivains, ses artistes, ses photographes, ses cinéastes et ses metteurs en scène. 

Pour cette première édition, la ville de Varsovie ouvrira le bal du 17 au 21 novembre 2016 : une trentaine d’événements, déclinés sous forme de tables rondes (mise en dialogue d’auteurs français et polonais avec Varsovie en toile de fond), de conférences, d’ateliers, d’entretiens, de projections, d’expositions, permettront au public français de rencontrer des figures-clefs de l’univers culturel et artistique polonais, connues et moins connues.

Un Week-end à l’Est, festival ouvert à tous et en libre accès, destiné aux connaisseurs et aux néophytes, aux grands et aux petits, en faisant la part belle au fleuron de la création vivante, souhaite insuffler la vivacité culturelle des pays de l’Est au cœur de Paris, le temps d’un week-end et bien au-delà, en investissant des lieux culturels divers de Saint-Germain-des-Prés.

En fil rouge de la programmation cinématographique : Varsovie, à travers des œuvres classiques du cinéma polonais ou des films plus rares et aussi des images d’archives inédites en France.

Vous retrouverez sur notre site toute la programmation de cette première édition du festival. 
Rendez-vous à Paris pour découvrir la culture de Varsovie !

PDF / Le programme d’Un Week-end à L’Est

PROGRAMME /

PAR DATE

PAR LIEUX


JEUDI 17 NOV.


Arts

Conférence de l’artiste Mirosław Bałka, vidéaste et sculpteur, figure incontournable de l’art contemporain polonais. Le questionnement de l’Histoire est au centre de son oeuvre traitée par une approche entre subjectivité et universalité.
À l’amphithéâtre des Loges, ENSBA.
Avec le soutien de l’Institut Polonais de Paris
ENSBA, pour plus d’informations cliquer ici

Les invités : Mirosław Bałka ,

Arts
Installation pour le Festival Un Week-end à l’Est

Vernissage de l’œuvre Ecce Homo II en présence du sculpteur Jacek Jarnuszkiewicz qui interroge les limites de l’art avec cette œuvre d’une grande tension visuelle et émotionnelle, d’une étonnante résonnance avec l’actualité.
Ouvert du vendredi au lundi de 11h à 19h.

Les invités : Jacek Jarnuszkiewicz ,

VENDREDI 18 NOV.


Arts

Conférence avec l’une des galeristes et critiques d’art les plus engagées et les plus inclassables. Figure de proue de l’avant-garde polonaise du XXe siècle, Anka Ptaszkowska continue inlassablement à repérer et soutenir de nouveaux talents.
Présentation par Jean-François Chevrier, professeur d’histoire de l’art à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts
ENSBA, pour plus d’informations cliquer ici

Les invités : Anka Ptaszkowska ,

Littérature
Table ronde au théâtre de l’Odéon

Un jeu entre fiction et réalité - Table ronde autour du reportage littéraire polonais à l’occasion de la sortie attendue de La mer dans une goutte d’eau, réunissant les textes inédits des auteurs majeurs du genre : Hanna Krall et Ryszard Kapuściński.
Avec Hanna Krall, Mariusz Szczygieł et Margot Carlier, animée par Jean-Yves Potel avec une lecture de Gabrielle Forest.

Ouverture du festival

1 / Lancement du guide Varsovie métropole aux éditions Noir sur Blanc
2 / Exposition en présence de l’artiste Jan Bajtlik, brillant touche-à-tout qui s’illustre comme affichiste, illustrateur et graphiste.
3 / Habillage sonore de l’artiste Yula Kasp


SAMEDI 19 NOV.


Atelier jeunesse
(sur inscription)

Signature du livre Typogribouilles (éd. Des grandes personnes) et atelier créatif jeunesse avec le talentueux illustrateur polonais Jan Bajtlik (pour les 5 à 8 ans, sur inscription : contact@weekendalest.com).

Les invités : Jan Bajtlik ,

Varsovie au cinéma

Projections : Promenade urbaine (Spacenek staromiejski) de Andrzej Munk, 1958, 18’
Brève histoire d’amour (Krótki film o miłości) de Krzysztof Kieślowski, 1988, 1h27 / Magda, 30 ans, initie le jeune Tomek à l’amour d’une façon cynique et désenchantée. Version cinéma de l’épisode 6 du Décalogue. Présentation par Mathieu Lericq, critique de cinéma, spécialiste du cinéma polonais

Les invités :

Atelier jeunesse
(sur inscription)

Atelier jeunesse autour d’une exploration ludique des techniques de l’image imprimée proposé par les artistes Jaga Jankowska et Anna Ladecka, du collectif vitaminé Maïanka (pour les 8 à 12 ans, sur inscription : info@maianka.com).

Les invités : Atelier Maïanka ,

Varsovie au cinéma

Le pianiste de Roman Polanski, 2002, 2h28.
Palme d’Or au Festival de Cannes 2002, César du meilleur film, Oscar du meilleur réalisateur / Varsovie, au mois d’octobre 1939. Un jeune pianiste juif, Wladyslaw Szpilman, est enfermé dans le ghetto avec sa famille. Il assiste, impuissant, aux humiliations que subissent quotidiennement les siens. Grâce à une aide extérieure, il échappe de justesse à la déportation, mais voit partir toute sa famille.

Les invités :

Photographie

Rencontre avec l’équipe de la rédaction du magazine The Eyes , revue bilingue et bi-média destinée aux passionnés de photographie et de création visuelle européenne, à l’occasion de la parution de leur dernier numéro consacré à la photographie polonaise.
En partenariat avec Photo Saint-Germain

Les invités : The Eyes Magazine ,

Photographie
Polish photo book

Pawel Kowalski, commissaire d’exposition et spécialiste de la photographie, présentera les plus beaux livres de photos qui connaissent depuis peu un regain d’intérêt et un engouement manifestes.
En partenariat avec Photo Saint-Germain

Les invités : Paweł Kowalski ,

Littérature
Écrire autant sur des héros célèbres que des gens ordinaires

Rencontre entre l’auteur et journaliste polonais Mariusz Szczygieł qui s’est fait remarquer avec son livre Gottland, publié chez Actes Sud en 2008, couronné par le Prix du Livre européen en 2009, et l’écrivain et critique français à la plume tranchante, Pierre Jourde, auteur de nombreux ouvrages publiés principalement chez Gallimard. Rencontre animée par Érik Veaux.

Les invités : Mariusz Szczygieł , Pierre Jourde ,

Photographie
Wojciech Zamecznik – quand la photographie expérimentale rencontre l’intimité sous les toits.

Rencontre avec Karolina Lewandowska (conservatrice du Cabinet de photographie au Centre George Pompidou) à l’occasion de la parution de l’ouvrage Wojciech Zamecznik – la photographie sous toutes ses formes (éditions Noir sur Blanc, 2016). La Galerie Nationale Zacheta, à Varsovie, et le Musée de l’Elysée, à Lausanne, ont récemment consacré une rétrospective à cet artiste méconnu qui a si admirablement démontré par son œuvre combien la photographie peut nourrir le graphisme.

Les invités : Karolina Lewandowska ,

Varsovie au cinéma

Projections :
Rue Brzozowa (Ulica Brzozowa) de Wojciech Has, 1947, 9 min
Les tribulations d’une amoureuse sous Staline (Rewers) de Borys Lankosz, 2009, 1h39 / Au début des années 1950, en Pologne, les citoyens vivent dans la terreur d’être perçus comme hostiles au régime communiste. Une jeune femme est séduite par une sorte d’Humphrey Bogart de l’Est qui se révèle agent de la sécurité... Le film bascule alors dans la comédie burlesque. Énorme succès en Pologne, cet exercice de style accumule les flous artistiques, les contre-plongées, l’alternance du noir et blanc et de la couleur. (Jean-Luc Douin, Le Monde)

Les invités :

Littérature – Lancement

Rencontre avec la célèbre écrivaine et dramaturge polonaise Hanna Krall et sa traductrice Margot Carlier à l’occasion de la parution du livre La mer dans une goutte d’eau paru aux éditions Noir sur Blanc, réunissant les textes inédits des écrivains polonais Hanna Krall et Ryszard Kapuściński.
Présentation par Oriane Jeancourt Galignani, journaliste à Transfuge

Les invités : Hanna Krall , Margot Carlier ,

Cinéma

En avant-première pour le festival : 11 minutes de Jerzy Skolimowski, 1h21, primé pour l’ensemble de son œuvre à la Mostra de Venise en 2016 / Un mari jaloux, une actrice sexy, un réalisateur carnassier, un vendeur de drogue incontrôlable, une jeune femme désorientée, un ex-taulard devenu vendeur de hot-dog, un laveur de vitres, un peintre âgé, un étudiant qui a une mission secrète, une équipe d’auxiliaires médicaux sous pression et un groupe de nonnes affamées. Onze moments de vie de citadins contemporains qui vont s’entrecroiser et s’entrelacer.

Les invités :

DIMANCHE 20 NOV.


Hommage à Andrzej Wajda

Projection : Wajda - Leçon de cinéma Film documentaire d’Andrzej Wolski, produit par Zadig Productions et Arte, 2016, 1h37 / Quelques mois avant sa mort, le cinéaste polonais revisitait l’ensemble de son oeuvre dans une salle de montage de l’école Wajda, créée à Varsovie il y a quinze ans. Une conversation testamentaire, riche et profonde, dans laquelle il livrait les clefs de son cinéma. 
Inédit en salles.
En présence du réalisateur
Présentation par Antoine Perraud, de Mediapart

Les invités : Andzrej Wolski ,

Littérature
La mémoire et l’imagination peuvent-elles concourir à la restitution d’une vie ?

Rencontre avec l’une des personnalités les plus en vue de la littérature polonaise, Agata Tuszyńska et l’écrivain français Yannick Haenel, auteur de Jan Karski, 2009, lauréat du Prix Interallié.
Présentation par Oriane Jeancourt Galignani
En partenariat avec Paris en toutes lettres

Les invités : Agata Tuszyńska , Yannick Haenel ,

Hommage à Andrzej Wajda
Cinéma

Projection de Danton d’Andrzej Wajda, 1982, 2h16 / L’illustration d’un moment clef de la Révolution Française opposant Danton à Robespierre, sur fond de famine et de révolte, soutenue par un duo Depardieu-Pszoniak extraordinaire.
Scénario de Jean-Claude Carrière d’après « L’affaire Danton », de Stanisława Przybyszewska.
Présentation par Antoine Perraud, de Mediapart

Les invités : Jean-Claude Carrière ,

Littérature

Fanny Vaucher, illustratrice, et Matthieu Gillabert, historien, ont croisé leur regard et associé leur talent au service d’un guide historique original, Varsovie métropole, aux éditons Noir sur Blanc. Vous y découvrirez une Varsovie que vous ne soupçonniez pas.
Présentation par Oriane Jeancourt Galignani, journaliste à Transfuge

Les invités : Matthieu Gillabert , Fanny Vaucher ,

Littérature
Romancer les grandes figures de l’art

Rencontre avec l’auteur polonais Jacek Dehnel, pour son roman Saturne, et David Bosc, pour La Claire Fontaine. Comment ces deux auteurs nous font cheminer aux côtés des peintres Goya et Courbet dans leur œuvre respective.
Présentation par Oriane Jeancourt Galignani

Les invités : Jacek Dehnel , David Bosc ,

Littérature
La déconstruction des mythes nationaux

Rencontre avec Dorota Masłowska, écrivaine, dramaturge et musicienne polonaise, auteure du très remarqué Polococktail Party, et la jeune auteure française Elitza Gueorguieva, pour la sortie de son premier ouvrage Les cosmonautes ne font que passer (Verticales, 2016).
Présentation par Elise Lépine, journaliste à Transfuge

Hommage à Andrzej Wajda
Cinéma

Projection de Les Innocents charmeurs d’Andrzej Wajda, 1960, 1h23 / Un étudiant en médecine, amateur de jazz et don Juan à ses heures, entreprend une aventure d’un soir avec une jeune fille rencontrée dans une boîte de nuit… "J’ai pris plaisir à l’exposé d’un véritable art de vivre, à peine ressurgi de ses cendres, comme la ville de ses ruines, et où curieusement, tradition catholique et érotisme font front contre l’ennemi commun : le triste moralisme socialiste dont on discerne à peine ici les derniers fantômes, flottant parmi les sourires de cette nuit d’été." (Eric Rohmer, Cahiers du cinéma)
Scénario de Jerzy Andrzejewski et Jerzy Skolimowski.
Présentation par Mathieu Lericq, critique de cinéma, spécialiste du cinéma polonais

Les invités :

Cinéma

Projection du film Ligne d’eau (Plynace wiezowce) de Tomasz Wasilewski 2013, 1h29 / Malgré le poids d’une société polonaise restée très conservatrice, le jeune Kuba rêve de vivre sa passion pour Michal. "Le contexte est lourd, le film, léger, la mise en scène, belle. Tout est dit en quelques plans, en quelques regards. Un cinéma de l’épure : à suivre." (François Forestier, TéléCinéObs).

Film précédé par la projection du court-métrage Halfman Halfhorse (Półczłowiek Półkoń), de Marcelina Jarnuszkiewicz, 2013, 1min13.

En présence du réalisateur
Présentation par Mathieu Lericq, critique de cinéma, spécialiste du cinéma polonais
En partenariat avec KINOPOLSKA & avec le soutien de l’Institut Polonais de Paris

Les invités : Tomasz Wasilewski ,

Cinéma

Projection du film Dans la chambre à coucher (W sypialni) de Tomasz Wasilewski 2012, 1h18 / Edyta, une femme de 40 ans, fait une fugue. Qui fuit-elle ? Où va-t-elle ? Pour survivre, elle rencontre des hommes sur des sites internet. Mais Edyta n’est vraiment pas une « occasionnelle » - c’est une femme blessée et sauvage. Patryk, l’une de ses « conquêtes » virtuelles, tente de l’apprivoiser…
Premier long métrage de Tomasz Wasilewski, inédit en France

Film précédé par la projection du court-métrage Halfman Halfhorse (Półczłowiek Półkoń), de Marcelina Jarnuszkiewicz, 2013, 1min13.
En partenariat avec KINOPOLSKA & avec le soutien de l’Institut Polonais de Paris

Les invités :

LUNDI 21 NOV.


Théâtre

Rencontre avec l’enfant terrible du théâtre polonais Krzysztof Warlikowski et sa complice Małgorzata Szczęśniak. Metteur en scène au talent audacieux, actuellement au théâtre de Chaillot avec Les Français d’après Marcel Proust.
Présentation par Georges Banu, critique de théâtre et écrivain
ENSBA, pour plus d’informations cliquer ici

Arts graphiques

Rencontre autour de l’héritage de l’école de l’affiche polonaise avec Jan Bajtlik, le graphiste polonais Michał Batory et le graphiste et affichiste culturel majeur français Alain Le Quernec.

Arts

Finissage de l’expo Ecce Homo II de Jacek Jarnuszkiewicz

Les invités :

Architecture
Les utopies de l’architecture moderniste de l’Europe socialiste

Rencontre avec Filip Springer reporter et photographe spécialiste d’architecture et Nicolas Grospierre, artiste photographe français installé à Varsovie.
Présentation par Jean-Pierre Vallier, enseignant à l’ENSA.
À l’amphithéâtre des Loges 2, ENSA.
En partenariat avec Meeting, rencontres littéraires internationales, à Paris du 24 au 21 novembre. Pour plus d’informations : cliquez ici

Cinéma
Film de clôture

Varsovie, quand même de Yannick Bellon, 1954, 17 min / Documentaire retraçant les destructions subies par la capitale polonaise pendant la guerre et ouvre sur la reconstruction entreprise après les hostilités.
En avant-première Je m’appelle Varsovie, 40 min, de Piotr Anderszewski, pianiste polonais, l’un des musiciens prodiges les plus remarquables de sa génération.

En présence de Piotr Anderszewski
Présentation par Eric Le Roy, des Archives françaises du film du CNC

Suivi du cocktail de clôture du festival

Les invités : Piotr Anderszewski ,

LES LIEUX DU FESTIVAL /


LIBRAIRIE LES ORIGINAUX

35 Rue Saint-André des Arts, 75006 Paris


LA LIBRAIRIE POLONAISE

123, boulevard Saint-Germain
75006 Paris


ODÉON THÉÂTRE DE L’EUROPE

Entrée du public : Place de l’Odéon
75006 Paris


GALERIE FOLIA

13, rue de l’Abbaye
75006 Paris


CINÉMA CHRISTINE 21

4, rue Christine
75006 Paris


LA GALERIE DU CROUS DE PARIS

11 Rue des Beaux Arts, 75006 Paris


ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS

14, rue Bonaparte
75006 Paris


École nationale supérieure d’architecture de Paris-Malaquais

14, rue Bonaparte
75006 Paris

Voir en plein écran

LES INVITÉS /

›› ‹‹

Jan Bajtlik

© Photo: Lukasz Zientek

Jan Bajtlik vit et travaille à Varsovie. Jeune prodige, il est reconnu comme le digne héritier de la grande école de l’affiche polonaise.

Diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Varsovie en 2013, il est membre de l’Association polonaise des Designers en Arts Appliqués (STGU). L’une de ses passions : imaginer des ouvrages jeunesse qui donnent envie de lire aux plus petits. Il travaille pour de nombreux journaux et magazines tels que The Time Magazine, The New York Times, Libération et de nombreux autres en Pologne, dont la Gazeta Wyborcza. Il a reçu de nombreux prix lors de concours graphiques nationaux et internationaux, y compris une médaille d’argent lors de la 10ème Triennale Internationale de l’Affiche à Toyama, au Japon. Jan Bajtlik a fait l’objet de 15 expositions individuelles et a participé à près de 85 expositions de groupe. Il a notamment publié Auto, Circulez ! aux Éditions la Joie de lire et Typogribouilles aux Éditions des Grandes personnes. Son travail a récemment été exposé à la Cité internationale des arts, à Paris, au début de l’année 2016.

http://bajtlik.eu/