LES INVITÉS /

›› ‹‹

Theodora Dimova

Née à Sofia, Theodora Dimova est romancière et dramaturge. Fille de l’écrivain Dimitar Dimov, elle vient naturellement à la littérature. Après des études de littérature anglaise à l’université, elle se dirige vers le théâtre pour lequel elle écrira une douzaine de pièces.

En 2001 paraît son premier roman, Emine  ; puis Mères (prix Razvitié en 2004, prix de Littérature est-européenne à Vienne en 2006) et Adriana (2007), tous deux traduits du bulgare par Marie Vrinat aux éditions des Syrtes. Les Dévastés (prix du roman bulgare de l’année en 2020), qui paraîtra l’an prochain dans une traduction de Marie Vrinat aux éditions des Syrtes, explore les stigmates de l’instauration du communisme en Bulgarie.

Lire : Mères, dans Libération : https://www.liberation.fr/livres/2020/03/20/mal-de-meres-en-bulgarie_1782513/