LES INVITÉS /

›› ‹‹

Elitza Gueorguieva

Elitza Gueorguieva est née à Sofia et vit depuis quinze ans à Paris. Après l’obtention d’un master de création cinématographique (2008) et d’un master de création littéraire (2015) à l’Université Paris-8 Saint-Denis, elle se consacre à des projets artistiques multiples entre le documentaire de création vidéo, l’écriture littéraire et les performances.

Elle a publié un roman, Les cosmonautes ne font que passer (éditions Verticales, 2016, Prix SGDL André Dubreuil du premier roman 2016), présenté un film documentaire Chaque mur est une porte lors d’une rétrospective consacrée au cinéma bulgare au Festival International du film de La Rochelle en 2018 et,  Pleg 92 , une création conçue avec le chorégraphe Philippe Lafeuille à l’occasion du festival Concordan(s)e en 2019.

Son nouveau film, Notre endroit silencieux , présenté en première française lors du festival de films documentaires Visions du Réel, en août 2021, est étroitement lié à la création littéraire, à la question de l’écriture en langue étrangère et plus largement à la question de l’exil, à partir du roman d’Aliona Gloukhova (édition Verticales), Dans l’eau je suis chez moi.

Elitza Gueorguieva y filme la fabrication du roman que son alter-ego biélorusse Aliona initie sur son père, aventurier maritime, physicien et rêveur, disparu au large d’une côte turque en 1995. En accompagnant ce processus de deuil et d’émancipation par l’écriture, la cinéaste bulgare invente son propre langage visuel qui amplifie la tension entre rêve et réalité, poésie et mémoire.